Gleeden, adopteunmec.com… Stop. On arrête les conneries.

Il y a quelques semaines, la Belgique a fait la connaissance de Gleeden, site de rencontres extraconjugales qui accroche l’attention en affirmant que, contrairement aux antidépresseurs, un amant ne coûte rien à la sécurité sociale. Aujourd’hui, c’est une pub pour http://www.adopteunmec.com qui me surprend à l’heure du repas. Et il y a de quoi se décrocher la mâchoire quand on est une jeune quarantenaire bien dans sa vie et qui, jusque là, se croyait au fait des mouvements sociétaux. Tout faux.

La pub version fille : ici.

Adopte un mec. Rien que le nom a de quoi stopper net le mouvement de mastication consciencieux entamé en attendant l’arrivée sur l’écran du Meilleur du hier sur http://www.canalplus.fr. A la façon du bilan boursier de CNN, une jolie blonde présente les qualités masculines en hausse tandis que les indices défilent dans le bas de l’écran. Remarquez que la pub existe en mode “présentateur homme” mais le discours est le même. Edifiant.

La pub pour le site : .

Première surprise (pour moi), la promo pour ce site existe depuis le 18 mai 2010 sur Youtube. Je me demande sur quelle planète j’ai vécu ces deux dernières années pour ne pas en entendre parler. Libé, Le Monde, Glamour… jusque là j’avais des excuses mais même Bref en a parlé.
Ils ont 112.000 fans sur Facebook. 3500 followers sur le compte français de Twitter (et heureusement 2 sur le compte belge). C’est donc confirmé : j’ai été enlevée pendant ces 20 derniers mois par des extraterrestres.

Deuxième surprise : le concept est simplissime. La femme entre dans le supermarché virtuel des célibataires qui n’attendent qu’elle, choisit son mec à adopter selon des critères différentiels (roux, corse, rockeur, intello, grand, …) et passe “à la caisse”. Seule les femmes peuvent se servir dans les rayons, ce qui doit probablement éviter le harcèlement du mâle rodé aux sites de rencontre. Et on insiste bien sur le tag line final “Adopteunmec.com… Des hommes objets à câliner.” SIC.

And so what?

Je ne suis pas féministe. Je rigole aisément de l’humour de potache. Je vis avec mon temps et nous savons que les statistiques mariage / divorce / famille recomposée / LAT / achat de maison etc sont en hausse et qu’il a tout à fait moyen d’être heureux, profondément heureux dans tout ce bazar. Tout cela étant acquis, pourquoi suis-je autant heurtée par Adopteunmec.com tout comme par Gleeden?

Je me dis que c’est probablement une question de valeurs.

– Je trouve très triste qu’on soit obligée de développer un machisme féminin pour banaliser le fait qu’une femme puisse trouver chaussure à son pied.
– Je suis horrifiée qu’on utilise des stéréotypes des occupations dites féminines (faites vos courses, choisissez dans les rayons, remplissez votre caddie, …) pour dédramatiser le fait d’aller sur un site de rencontres. “Ce n’est pas grave, les filles, c’est comme faire son shopping”.
– Je suis outrée qu’on banalise l’homme dans un statut d’objet (sexuel) à câliner. Même si cela doit plaire à certains 😉
– Je reste dubitative quand à l’intégrité intellectuelle des business (wo)men derrière ce site qui valident leur concept à coup de mentions des media qui ont relayé le phénomène de l’amour 2.0 en concluant “ils ont aimé nos produits” : France 2, France 3, France 5, Le Monde, Libé, VSD, RTL, etc.
– Et plus que tout, je suis abasourdie par le fait que la promotion des relations extra-conjugales ou “l’achat d’hommes” soient des phénomènes de société aussi bien acceptés, au point de se retrouver en pub abribus ou en pub de lancement de programmes TV.

Alors, je veux bien. Il ne faut pas se leurrer ni être hypocrite. L’infidélité et la drague sur internet existent depuis la nuit des temps pour l’un et une vingtaine d’année pour l’autre… Mais de là à les promouvoir, à suggérer le fait d’avoir un amant pour être heureuse dans la vie ou à acheter un mec en deux clics de souris… où va-t-on?

Je sais qu’il y a bien plus grave. Mais mercantiliser le mal-être, la tristesse, la solitude, la déception… c’est juste immoral. L’argent n’a pas d’odeur, malheureusement. On pourrait presque en rire si ce n’était pas aussi affligeant.

Sur ce coup-là, les amis, il n’y a pas de quoi rayonner de bonheur autour de soi. Et tant mieux si certains, que je préfère ne pas connaître, y trouvent le leur.

One thought on “Gleeden, adopteunmec.com… Stop. On arrête les conneries.

  1. Que dire des producteurs de tabac, on vend des solutions à court terme qui peuvent être bénéfiques et qui peuvent se reveler nocives à long terme (c’est plus sur pour le tabac). Mais après tout, dans un monde ou on fait exploser toutes les convention sociales, je crois qu’il est plus important de se soucier de son bien être que des conventions.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s