Quand ça veut pas, ça veut pas.

Il y a des jours où rien ne va. La moindre contrarité s’abat tel un toit de tuiles provençales sur une tête déjà bien douloureuse. Tout va de travers et le fait de lire les questions à moitié et de répondre à côté de la plaque n’arrange rien à la situation. Tout comme le fait d’entendre à moitié les arguments de son interlocuteur et donc de s’énerver pour un rien. Et donc… que faire?

Help.

0. “Never explain, never complain” se plait à répéter l’aristocratie. Ca doit être pour ça que je ne suis pas aristocrate. Ca ne va pas, ça ne va pas. Je le dis, ça se voit et parfois, ça s’entend (ou pas si c’est une version “grève de l’image et du son”, ce qui est d’autant plus inquiétant).

1. Inspirez. Exspirer. Inspirez. Expirez. Inspirez à fond. Expirez à fond. Ca va déjà un peu mieux non? Non? Re-essayez. Passez au point 2 quand vous sentez que ça marche.

2. Arrêtez de faire ce que vous faites et octroyez vous un break. Si vous passez sur Facebook ou Twitter, lâchez la pression avec modération. Les paroles s’envolent, les écrits restent. Et sur le web, ils sont même gravés dans le marbre virtuel.

3. Si vous avez le temps, attendez que ça passe. Ca passe toujours. Et entretemps, faites autre chose, quelque chose qui vous fasse vraiment plaisir, qui vous change les idées, qui fasse renaître en vous l’envie de… l’envie, quoi.

4. Au passage de votre cyclône colérique, vous avez probablement heurté l’une ou l’autre âme sensible. N’hésitez pas à vous excuser. C’est bien la moindre des choses. Ni vos collègues, ni vos proches ne sont payés pour supporter votre mauvaise humeur.

5. Une fois au calme, repassez l’enchaînement des événements dans votre tête. Essayez de mettre le doigt sur ce qui a créé la détérioration de votre humeur pourtant si rayonnante. Vous avez trouvé? Super, vous êtes maintenant en mesure d’anticiper la crise lors de la prochaine chute de tuiles. Et, à défaut de l’éviter, vous la verrez arriver 😉

Bon, sur ce, je vous laisse. J’ai un billet à relire à partir du point 0.
Et heu… rayonnez de bonheur autour de vous. Vous ferez mon bonheur!

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s